Biographie

Né en 1979 à Reims, Thomas Monnet a débuté ses études musicales au Conservatoire National de Région de cette ville. Il se perfectionne ensuite à Saint-Maur-des-Fossés puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Il étudie l’orgue, la basse continue, la musique ancienne et l’improvisation ; disciplines dans lesquelles il a notamment reçu l’enseignement d’Hélène Dufour, Eric Lebrun, Loïc Mallié, Louis Robilliard et Pierre Pincemaille.
Il se distingue à plusieurs reprises lors de concours nationaux ou internationaux : Grand Prix d’Orgue de l’Académie des Beaux-Arts en mai 2003  à Angers ; puis en avril et octobre 2005, Grand Prix André MARCHAL d’Interprétation au 7ème Concours international d’Orgue de la Ville de Biarritz et Premier prix au 9ème Concours International d’orgue Xavier DARASSE à Toulouse.
Interprète reconnu pour l’engagement de ses programmes et l’audace de sa pensée musicale, il manifeste, à l’intérieur du vaste répertoire qu’il pratique, une préférence pour la musique du XIXe siècle à nos jours. Invité de nombreux festivals en Europe, on a pu l’entendre sur France-Musique ou dans le projet de Fugue State Films : The Genius of Cavaillé-Coll. En 2014, à l’occasion du dixième anniversaire de la disparition du compositeur français Jean-Louis Florentz, il signe la première intégrale discographique de son œuvre d’orgue pour Hortus, label avec lequel il collabore pour un disque consacré aux musiciens de la Grande Guerre et une monographie Franz Liszt.
Titulaire de l’orgue Cavaillé-Coll de Saint-Maurice-de-Bécon à Courbevoie, Thomas Monnet a œuvré pendant de nombreuses années afin d’en obtenir la restauration qui vient de s’achever. Particulièrement intéressé par les questions patrimoniales et techniques liées à l’orgue, il élargit son activité en devenant expert-organier.
Par ailleurs, il enseigne l’orgue au conservatoire municipal de Gagny.
Thomas Monnet est aussi l’auteur de nombreuses transcriptions remarquées : Debussy, Nocturnes ; Dvorak, Symphonie du Nouveau monde ; Ravel, Le Tombeau de Couperin ; Stravinsky, Le Sacre du Printemps

Photo 1 Photo 5Photo 6Photo 2Photo 4